POURQUOIVOS ABONNÉSNE LISENT PASVOS NEWSLETTERS (3)

dans A savoir

Pourquoi vos abonnés ne lisent pas vos newsletters

De l’objet, au template, en passant par le contenu: préparer une belle newsletter prend du temps donc lorsque les résultats ne sont pas là, cela peut être très décourageant. Découvrez 5 raisons expliquant pourquoi vos abonnés ne lisent pas vos emails et comment y remédier.

Ce ne sont pas des abonnés opt-in

Si vous lisez régulièrement ce blog, la collecte d’abonnés de manière opt-in n’a plus de secrets pour vous. On parle d’abonnés opt-in lorsqu’ils se sont inscrits librement à votre newsletter – via un formulaire notamment – et ont donc donné leur consentement pour recevoir vos communications.

Si vous avez acheté ou loué des listes d’emails, ces contacts ne sont pas opt-in et il est peu surprenant qu’ils ne lisent pas vos emails puisqu’ils n’ont jamais demandé à les recevoir. Dans ce cas, tentez une campagne de réengagement et supprimez les personnes qui n’y sont pas réactives, pour ne garder que celles intéressées par vos emails.

Vous leur en demandez trop

Voir votre liste de contacts se développer peut-être très excitant et vous donner plein d’idées ! Vous pourriez notamment demander à vos abonnés de vous suivre sur vos réseaux sociaux, de vous donner leur avis sur votre nouveau site, etc.

Attention à toujours prouver votre valeur à vos abonnés avant de leur demander de vous rendre service. Commencez par vous demander ce que vous pouvez leur apporter ? Que pourriez-vous partager avec eux pour les engager le plus possible ? En apportant de la valeur à vos abonnés par email, vous solidifiez votre place dans leur boite de réception.

Ils reçoivent trop d’emails

Comme vous l’imaginez, vos emails marketing ne sont pas aussi importants pour vos abonnés qu’ils le sont pour vous. Ils intéressent les abonnés, bien sûr, puisqu’ils s’y sont inscrits mais ils ne sont pas prioritaires dans leur boite de réception – déjà surchargée.

Pour autant, certaines entreprises continuent d’envoyer deux voire trois campagnes d’emailing par jour à leurs abonnés. Pour éviter cela, gardez en tête l’intérêt de vos abonnés : veulent-ils recevoir autant d’emails de votre part, chaque jour ? Ou préfèreraient-ils recevoir une newsletter par jour (ou par semaine) seulement ?

Vos heures d’envoi ne sont pas optimales

On ne vous le répètera jamais assez : il n’y a pas d’heure optimale pour envoyer une campagne d’emailing. Chaque liste de contacts est différente et chaque personne a des habitudes différentes concernant la lecture de newsletters.

Nombreux sont ceux qui disent que le matin, très tôt, est la meilleure plage horaire puisque, ainsi, votre email attend l’abonné dans sa boite de réception, mais cette technique ne marche pas forcément pour tout le monde.

En effet, peut-être que vos abonnés seront plus enclins à lire votre newsletter en fin de matinée, après toutes leurs réunions ? Ou peut-être préfèreront-ils la lire le soir après le bain, le dîner et le coucher de ses enfants ?

Une seule solution pour trouver l’heure qui convient le plus à votre liste de contacts: faire de l’A/B testing. Testez différentes heures d’envoi puis observez celles pour lesquelles vos campagnes d’emailing sont les plus performantes.

Ce n’est pas vous, c’est eux

Parfois cela ne fonctionne tout simplement pas. Que ce soit le contenu de votre email, son design, sa fréquence d’envoi… De nombreux facteurs peuvent entrer en jeu et ne pas plaire à un abonné pour une raison X ou Y.

Et ce n’est pas grave. Même si vous ne voulez pas en arriver là, il vous faudra supprimer ces abonnés inactifs de votre liste. Oui, oui. Vraiment. Vous aurez un petit pincement au coeur au moment de confirmer la suppression de ces abonnés, mais, rassurez-vous, tout ira mieux quand vous verrez vos statistiques d’engagement et de délivrabilité monter en flèche ;)

Source : Sendgrid

Laisser un commentaire

Commenter