dans Bonnes pratiques

5 erreurs récemment vues dans nos boites de réception

Fail_emailing_part2_700x400

Dans l’équipe, nous sommes inscrits à beaucoup – vraiment, beaucoup – de newsletters. Nous les décortiquons unes par unes pour voir ce qui va, mais aussi ce qui ne va pas. Nous avions déjà rédigé un article similaire il y a quelques mois avec 5 campagnes d’emailing ratées mais nous avons reçu de nouvelles pépites depuis et nous vous les présentons dans cet article. 

Petits problèmes de personnalisation

Airbnb

Si vous lisez régulièrement ce blog, vous avez probablement remarqué que nous illustrons souvent les bonnes pratiques en email marketing par des exemples concrets du site de location de logements entre particuliers Airbnb, mais même les meilleurs peuvent faire des erreurs, comme en témoigne cet email reçu récemment.

Airbnb met un point d’honneur à personnaliser ses campagnes d’emailing mais, parfois, cela ne fonctionne pas. Ici notamment, entre « Explorez Provence sur Airbnb » ou encore « Vous souhaitez partir à Provence ? », on a un gros problème de prépositions. Autant cela fonctionne très bien avec les villes (« Explorez Marseille sur Airbnb ») mais pour les régions, pas du tout.

Airbnb - Fail personnalisation - 21/07/2015

Pages Jaunes

En plus de faire de beaux jeux de mots en objet, Pages Jaunes a une drôle d’idée de la personnalisation. Chaque email est, certes, personnalisé mais au lieu d’insérer le prénom de l’abonné, Pages Jaunes utilise ce numéro improbable qu’ils ont pour habitude d’attribuer automatiquement suite à une nouvelle inscription, ce qui donne ici : « Bonjour PJ605M6t ». Merveilleux.

Pages Jaunes - fail personnalisation - 13/03/2015

Kost

Cet email transactionnel est envoyé automatiquement par le site de chaussures françaises Kost suite à l’expédition d’une commande. On peut remarquer plusieurs niveaux de personnalisation : le prénom du client (Lucie), la référence de la commande (CAIQEEVH) et, normalement, le numéro de livraison.

Il s’agit ici de contenu dynamique qui s’adapte en fonction de chaque client et de chaque commande. On peut malheureusement voir qu’ici le tag {shipping_number} n’a pas automatiquement été remplacé par le numéro de commande. Dommage, car si cela avait été le cas, cet email aurait été un bon exemple de personnalisation.

KOST fail personnalisation 27/07/15

Le risque des campagnes RSS

TechCrunch

TechCrunch automatise l’envoi de sa newsletter quotidienne grâce à des campagnes récurrentes qui, chaque jour, puisent le contenu de son flux RSS pour envoyer les meilleurs articles de la journée aux abonnés. Voilà ce à quoi ressemble donc la newsletter quotidienne de TechCrunch.

Newsletter classique TechCrunch 28/07/15

Et voilà à quoi ressemblait celle envoyée à tous leurs abonnés le 26 juillet dernier : aucun contenu… C’est tout le risque des campagnes RSS puisqu’elles s’envoient automatiquement à une certaine fréquence, qu’il y ai du contenu – ou pas. Avant de programmer la vôtre, assurez-vous donc de bien publier régulièrement pour ne pas envoyer ce genre d’emails.

Techcrunch - Fail RSS - 26/07/15

L’email de test qui n’en est pas un

Kompass

Ici Kompass a fait une belle erreur en envoyant un email de test …à toute sa liste ! Or, un email de test – ou BAT – est un email que le marketeur s’envoie à lui-même pour vérifier que sa campagne est prête (bon affichage des images, test des liens, alignement des blocs, etc.) avant de l’envoyer à sa liste de contacts.

Kompass - Fail BAT - 03/06/15

Ce genre de mésaventure ne peut pas se produire sur SimpleMail puisque, pour envoyer un email de test, vous devez ajouter manuellement les adresses email des personnes concernées puis cocher les cases correspondantes – impossible donc d’envoyer un BAT à une de vos listes de contacts.

Envoi d'un email de test sur www.simple-mail.fr

Et vous ? Avez-vous reçu des campagnes d’emailing ratées récemment ? Si oui, n’hésitez pas à les partager avec nous !

Laisser un commentaire

Commenter