Statistiques

dans A savoir

Comment améliorer les statistiques de vos emailing ?

Taux d’ouverture, de clic, de rebond, de spam, de désinscription… Découvrez leurs particularités et suivez nos conseils d’experts pour augmenter les statistiques de vos prochaines campagnes d’emailing. C’est parti !

Le taux d’ouverture

Commençons par le taux d’ouverture, il correspond au nombre de personnes ayant ouvert votre campagne sur le nombre de personnes à qui vous l’avez envoyée. Les chiffres 2014 indiquent un taux d’ouverture moyen de 29% en B2C et 23% en B2B.

Le taux d’ouverture dépend de l’expéditeur, de l’objet, du pré-header mais aussi du jour et de l’heure d’envoi de votre campagne. L’expéditeur doit être reconnu par la personne et lui inspirer confiance, aussi nous vous conseillons d’utiliser au maximum un seul et unique nom d’expéditeur pour chacune de vos campagnes.

L’objet doit donner envie à la personne d’ouvrir votre email. A vous de rédiger un objet percutant ou mystérieux pour éveiller la curiosité de vos abonnés. Veillez cependant à rédiger des objets courts (35 caractères maximum) car il faut garder en tête que la moitié des personnes consultent leurs emails sur mobile, un objet trop long ne sera donc pas visible en entier.

Le pré-header correspond au petit bout de texte que l’on aperçoit avant même d’avoir ouvert le mail. Trop souvent négligé, il vous offre pourtant une deuxième chance d’attirer l’attention de vos abonnés. Vous pouvez ici offrir un complément d’information par rapport à l’objet, ou bien mentionner un tout autre sujet abordé dans l’emailing pour mettre l’eau à la bouche au plus de personnes possible.

Exemple d'un préheader de Adidas

Enfin, il n’y a pas de science exacte concernant le meilleur jour de la semaine et la meilleure heure pour envoyer vos campagnes. Cela dépend non seulement de votre secteur mais également de vos contacts alors n’hésitez pas à faire plusieurs tests afin d’identifier les moments où vous avez les meilleurs taux d’ouverture.

Le taux de clic

Le taux de clic correspond au nombre de personnes ayant cliqué sur un (ou plusieurs) lien(s) de votre campagne par rapport au nombre de personnes l’ayant ouvert. En 2014, le taux de clic moyen s’élevait à 14,4% en B2C et 15,2% en B2B.

Le taux de clic d’une campagne d’emailing dépend tout d’abord de son contenu – les produits présentés respectent-ils la promesse faite dans l’objet ? Et intéressent-ils vos abonnés ? – mais également de son design. En effet, votre emailing peut être le plus intéressant du monde mais s’il n’est pas responsive par exemple, il sera complètement illisible pour vos abonnés l’ouvrant sur mobile.

En ce qui concerne le design, veillez à ne pas être trop agressifs avec les intitulés de vos call to action. Un bouton « En savoir plus » invitera plus au clic qu’un bouton « Acheter maintenant » qui est tout de suite plus intimidant pour l’internaute.

Enfin, n’hésitez pas à aller plus loin en regardant le nombre de clics sur chaque lien afin d’identifier les parties de votre emailing qui ont le plus intéressé vos abonnés. SimpleMail vous communique ces informations sous forme de liste (onglet « Interactions avec les liens ») mais également visuellement avec la heat map.

Astuce: Avez-vous pensé à insérer une vidéo dans vos campagnes d’emailing ? Elles multiplient par trois le taux de clic. Oui, oui. Trois ! On vous explique comment faire ici.

Les plaintes spam

Le taux de spam correspond au nombre de personnes ayant qualifié votre campagne d’indésirable sur le nombre total de personnes l’ayant reçue. Ce taux est très important car s’il est trop élevé, vous risquez de voir votre IP se faire blacklister.

Le taux de spam est intimement lié à vos listes de contacts et à la manière dont vous avez récupéré leurs adresses email. Si ces personnes se sont inscrites librement via votre formulaire d’inscription, vous n’avez pas de soucis à vous faire.

En revanche, si vous avez loué ou acheté des listes de contacts, vous avez donc inscrit des personnes sans leur consentement (ce qui, entre nous, est complètement illégal et sévèrement puni par SimpleMail) et risquez donc d’être identifié comme spam.

Le taux de désinscription

Comme son nom l’indique, le taux de désinscription fait référence aux personnes qui ont choisi de se désabonner de vos newsletters suite à un emailing en particulier. Sachez qu’un lien de désinscription est obligatoire dans chacune de vos campagnes d’emailing.

Astuce:  Nous vous recommandons de le mettre le plus en avant possible car, si un abonné ne désire plus recevoir d’emails de votre part mais qu’il ne trouve pas le lien de désabonnement, il y a de grandes chances qu’ils vous signalent comme spam. Et, comme nous vous l’expliquions juste avant, trop de plaintes spam peuvent résulter à votre IP blacklistée alors on arrête de mettre ce lien tout en bas de ses emails, en tout petit, et en blanc ;)

Le taux de rebond

Le taux de rebond – ou bounces – correspond au nombre d’emailing qui n’ont pu être livrés en boite de réception sur le nombre total d’emailing envoyés. Il en existe deux types: les soft bounces font référence à des erreurs temporaires – boite de réception pleine par exemple – alors que les hard bounces ont un caractère plus définitif – l’adresse email n’existe pas/plus.

Laisser un commentaire

Commenter